Chirurgie Plastique et Esthétique pour les animaux

La chirurgie plastique vise à «améliorer l’apparence grâce à des techniques chirurgicales et médicales». Voici quelques exemples médicalement indiqués de chirurgie esthétique pour les animaux.

 

1) La rhinoplastie

De nombreux chiens à «face plate», appelés races brachycéphales, ont de minuscules narines. Ils peuvent à peine respirer par le nez et ils doivent souvent haleter pour avoir suffisamment d’oxygène. Cela rend cette condition extrêmement stressante : les chiens suffoquent, «virent au bleu» et s’évanouissent. Les races de chiens concernés comprennent les bouledogues, les terriers de Boston, les carlins et les pékinois. Certaines races de chats peuvent également être affectées: l’Himalaya et les Perses sont également des races brachycéphales.

 

Les narines étroites peuvent entraîner d’autres problèmes: le palais mou, à l’arrière de la gorge, peut devenir trop long ou «allongé» et faire ronfler l’animal. Le traitement implique une intervention chirurgicale pour couper le palais mou. De plus, les saccules, deux petits morceaux de tissu charnu dans le larynx ou la boîte vocale, peuvent grossir, dépasser et diminuer le flux d’air. Ils sont appelés «saccules laryngés renversés». Ils peuvent également être retirés chirurgicalement.

 

Si les narines sont trop étroites, une procédure courante, appelée «rhinoplastie», peut être effectuée pour les agrandir. Un coin de taille et de forme appropriées est supprimé. Quelques petits points sont placés.

 

La recherche suggère que faire une rhinoplastie tôt dans la vie, dès l’âge de 3 mois, peut éviter d’autres problèmes avec le palais mou et les saccules. Malheureusement, peu de propriétaires d’animaux le savent … Cette procédure simple peut sauver l’animal de la suffocation et de la chirurgie plus tard dans la vie.

Par conséquent, une rhinoplastie peut être une chirurgie préventive précoce ou une grande aide plus tard dans la vie. Quoi qu’il en soit, cela peut faire une différence spectaculaire dans la qualité de vie de l’animal.Chirurgie esthetique veterinaire

2) Chirurgie du pli nasal

Les chiens et les chats brachycéphales peuvent avoir un pli cutané sur le nez. Cela peut provoquer 2 séries de problèmes: une irritation ou une infection cutanée et des problèmes oculaires. Les poils sur le pli cutané peuvent frotter contre les yeux, provoquant toutes sortes de problèmes et de douleurs. Le traitement consiste à retirer juste assez de peau pour résoudre les deux problèmes.

 

3) Chirurgie des paupières

Non, nous ne parlons toujours pas de relookings californiens. Les chats et les chiens peuvent avoir une paupière qui s’enroule (entropion) ou sort (ectropion).

 

Avec l’entropion, les paupières roulent vers l’intérieur et les cils se frottent contre l’œil, provoquant une irritation et de la douleur. Cela peut être vu dans Shar Peis, Bulldogs…

 

Avec l’ectropion, le bord de la paupière se déroule. La conjonctive, apparaît rouge. Une exposition constante provoque une irritation (conjonctivite) ou une infection.

Dans les deux cas, juste assez de peau doit être retirée pour corriger le problème.

 

Comme vous pouvez le voir, la chirurgie «esthétique» peut être médicalement recommandée pour traiter réellement une condition médicale. Si vous pensez que votre animal bénéficierait d’une de ces procédures, vous pouvez demander à votre vétérinaire de famille.

4) Plastie abdominale

Veterinaire chirurgie

Suite à une perte de poids importante, il peut être nécessaire de retirer l’excès de peau du ventre de votre animal afin de prévenir les complications du frottement de la peau sur le sol (douleurs, irritations et infections)

 

Dans tous les cas, ces interventions sont réalisées exclusivement par les vétérinaires. Les chirurgiens esthétiques ne sont pas habilités à pratiquer ces interventions.

 

Dr Abbou est Chirurgien Esthétique et Plastique à Paris.

www.chirurgie.paris

Back to the blog